sensual aroused blond woman with closed eyes on black background

Jouir sans faire de bruit

Il y a quatre ans (Juin 2015), chauffés à blanc par les bruits nocturnes de disputes, de portes claquées et -surtout- par les hurlements insupportables de Melle Gemma W., lors de ses nombreux ébats avec de non moins nombreux amants, ses voisins ont massivement porté plainte, et fini par la faire comparaître devant le tribunal de Birmingham (Grande Bretagne) où la trop bruyante « gourgandine » a écopé de deux semaines de prison ferme ! Manifestement, on ne rigole pas avec les bruits obscènes, au Royaume Uni ! Un cas unique ? Pas vraiment. À peine un an plus tard (Juillet 2016), c’est au tour d’une jeune américaine de 25 ans, prénommée Amanda de se voir infliger une peine de… trois mois de prison (!) par un tribunal de Pennsylvanie pour des faits à peu de choses près similaires. Dans certaines contrées, la distance qui sépare la félicité du septième ciel de la souffrance du « cul de basse fosse » est beaucoup plus courte qu’on imagine.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles
Vive l’écologie cannibale