http://dieterspears.com/istock/links/button_halloween.jpg

Le salaire de la peur… ou de l’ennui

Si vous êtes peu actif (ou carrément fainéant…) et routinier dans l’âme, l’Eternel Emploi proposé par Simon Goldin et Jakob Senneby est fait pour vous. Ces deux artistes sont en train de créer une œuvre d’art vivante, sous tendue par de nombreuses analyses et critiques sur le monde du travail. Vous pouvez passer votre existence à faire vivre cette œuvre en acceptant d’être employé à vie dans la gare de Göteborg, avec pour seule mission d’appuyer sur un bouton d’horloge électrique (une sorte de « pointeuse/interrupteur » qui allume et éteint la lumière) matin et soir. C’est tout. Pour le reste, il vous sera interdit d’accepter un autre emploi et vous serez payé environ 2000 euros chaque mois. Cet emploi absurde est à pourvoir en 2026, il vous reste donc un peu plus de quatre ans pour postuler et « décrocher le job » !

Un gain plus rapide encore est possible, au Manoir de McKamey, sorte de château hanté/parc d’attraction d’un style assez singulier. Initialement, les visiteurs en mal de sensations fortes s’y rendent pour se faire torturer et malmener des heures durant, en échange d’une centaine de dollars. En manque de publicité (et de clients masochistes ?) McKamey vous propose un défi : tenir dix heures dans son manoir lugubre, à subir humiliations et maltraitances morbides. Si vous tenez le coup, vous recevrez un chèque de 20 000 dollars. Aux dernières nouvelles, aucun participant n’est sorti vainqueur de cette épouvantable mascarade gothique !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles
Féministes ou opportunistes ?